Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 23:03

Lorsque j'étais petite, je regardais souvent un étrange rituel.
Ma mère, penchée au dessus d'une sorte de petite marmite où chauffait une mystérieuse matière brune, arrangeant divers instruments sur la table: miroir, serviette, spatule...

Ce n'est qu'à l'adolescence que je compris ce qu'était l'épilation.
On est pas de nature ultra-poilue dans ma famille (les origines asiatiques et indiennes aidant), et naïvement, pour mes premières années de lutte anti-poils, j'utilisais -ARGH!- un rasoir.

Puis je me suis tournée un bref moment vers la crème dépilatoire: chère, corrosive, les poils qui repoussent de plus bel.
L'épilateur fit alors son entrée dans ma vie, je pensais alors trouver un moyen économique et efficace de contrôler ma pilosité.
Mais malgré le test de plusieurs modèles, force d'avouer que je ne supporte ni le bruit, ni la sensation de l'épilateur.
Quand au résultat, il est pour ma part très mitigé: les poils passent à la moulinette, mais la repousse...Ouille ouille ouille...Poils incarnés, boutons, peau irritée. J'ai l'impression également que les poils repoussent plus drus, comme si l'épilateur coupait autant qu'il épilait.

Finalement j'ai repensé à la cire, que j'avais testé très brièvement avant l'épilateur, mais la contrainte de faire chauffer, de s'étaler un truc avec une chance sur deux de se brûler, les cires qui manquent de souplesse quand, refroidies, on les arrachent, m'ont rapidement fait mettre de côté cette solution: j'aime une esthétique sans poil, mais je suis très paresseuse quand vient le moment de s'épiler.

L'idée des bandes de cires froides m'a traversé l'esprit, mais elles sont chères pour un nombre très limité d'utilisation, et bourrées de saloperies dans leurs compositions.

Je ne pensais jamais trouver chaussure à mes poils quand, au hasard d'un farfouillage sur le net, je suis tombée sur d'excellents avis sur une mystérieuse cire orientale froide vendue en supermarché.

Après moults et moultes recherches, j'ai enfin trouvé aujourd'hui la perle en question: la cire orientale de Laurence Dumont, certifiée bio.




 Elle se présente en gros pot de 250ml, vendue 8,90e.
C'est une cire à l'orientale, à base de sucre et de miel, assez liquide (voir trop) mais très agréablement parfumée.
On l'applique directement sans chauffe ensuite les bandes fournies également dans la boîte pour arracher les poils indésirables.

Pour le moment, mon premier test est relativement concluant. Je vous épargne la photo de mes poils englués dans la cire, mais je peux vous garantir que le "bulbe" a bien été arraché dans l'épilation, ce qui devrait normalement éviter une repousse plus agressive et épaisse.

Pour résumer:

+++ Un prix "supermarché" pour un gros pot qui va durer longtemps.
+++ La composition ultra-clean.
+++ Produit non testé sur les animaux.
+++ Pas besoin de chauffe; celles qui ont des problèmes veineux/varices aux jambes peuvent l'utiliser dans soucis.
+++ Les restes de cires collés à la peau "fondent" sous la douche après l'épilation.
+++ Les bandes fournies sont lavables et donc réutilisables :)

--- La cire est un peu trop liquide et la texture collante typique de la cire au sucre peut rebuter.
--- Le produit n'est pas facile à trouver! On trouve d'autres cires Laurence Dumont, mais pas toujours la certifiée bio par la marque. On trouve aussi une autre, la cire "or" avec compo naturelle, mais non bio.





Et pour terminer, la composition de la cire orientale bio:
-Sucre*
-Eau
-Jus de citrus medica*
-Huile d'argan


100% des ingrédients sont d'origine naturelle.
*91,5% des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique, label ECOCERT


Emballage sont 100% recyclables
 


Enjoy!
 

Partager cet article

Published by Le hérisson en boule - dans Beauté
commenter cet article

Home Sweet Home

blog se nourrit commentaire

Always Look On The Bright Side Of Life